AG de 2013

RAPPORT MORAL


Que s’est-il passé depuis notre dernière assemblée générale, il y a tout juste un an ?

Jamais, depuis que nous existons, vous n’avez autant entendu parler du Mali dans les médias !

Vous imaginez que pour les élus de notre conseil d’administration, les évènements tragiques vécus par nos amis maliens ont été particulièrement bouleversants et préoccupants.

Début janvier 2013, au moment même où monsieur le maire de Thorigné adressait ses vœux aux citoyens de notre commune, le président de la république déclenchait l’intervention militaire française.

Nos fidèles correspondants à Bandiagara Fifi et Boukary ont immédiatement confirmé qu’ils attendaient cette intervention comme une délivrance qui tardait à venir.

Si les soldats français aidés par quelques armées africaines ont permis de libérer les grandes villes du Nord, les terroristes ont été repoussés vers les montagnes de l’Adrar des Ifogas où les affrontements  se poursuivent toujours.

 

Dans ces opérations, des militaires français ont perdu la vie, de nombreux soldats maliens ont été tués et de nombreux civils  comptent parmi les victimes, dont des enfants.

Et ces drames humains se sont déroulés à quelques kilomètres au nord du Pays Dogon.et de    Mopti-Sévaré, capitale économique de la région qui nous concerne.

On mesure toute l’inquiétude et la détresse de cette population pacifique avec laquelle nous avons créés des liens amicaux au cours de ces dernières années.

Si le Pays Dogon et Sibi-Sibi n’ont pas été directement affectés par cette guerre, ils ont subis des conséquences indirectes. J’en citerai deux.

  1. L’afflux de réfugiés fuyant le Nord et qui ont dû être accueillis dans cette région et avec lesquels il a fallu partager. L’ONG YA-G-TU a d’ailleurs mis en place à Bandiagara un programme d’aide à ces réfugiés qu’il a fallu nourrir.
  2. La flambée du prix des céréales et produits de première nécessité. Le commerce et les transports étant désorganisés, il devenait impossible d’acheter sur les marchés.

Pour clore ce chapitre de la situation géopolitique je vous rapporte les propos de madame OUMOU SALL SECK, porte parole des élues femmes du Nord du Mali, à la conférence qui vient de se tenir à Lyon, le 19 mars, et qui réunissait les collectivités territoriales françaises pour la paix et le développement au Mali. Je cite : « La réconciliation du pays passe par :

La sécurité, la réception de ceux qui sont partis, un plan d’urgence pour ramener les élus et préparer les élections (présidentielles prévues en principe pour l’été 2013), la réparation et l’accompagnement des femmes qui ont été violées pour leur redonner une place dans la société civile ».

Dans ce contexte l’ATM a continué, plus que jamais, à maintenir les liens, multipliant les échanges par mail et téléphone. Plusieurs fois, au nom de tous j’ai exprimé notre soutien à nos amis de Sibi-Sibi.

Concrètement, grâce au parrainage notamment, l’école et la cantine de Sibi-Sibi ont continué à fonctionner correctement et les effectifs ont été maintenus.

Comme vous le verrez dans le rapport financier qui suivra, ainsi que dans le reportage photo que nous avons préparé, les aides financières ont été nombreuses. Elles n’ont pas été attribuées au hasard car nous avons répondu au plus près aux besoins exprimés par les villageois. Citons par exemple :

L’achat de couvertures, de moustiquaires, de sandales pour les enfants et la mise en place, dans le cadre de notre parrainage d’une aide aux repas pour les adolescents de Sibi-Sibi fréquentant collège et lycée à Bandiagara.

Il ne m’appartient pas dans ce rapport de rentrer dans le détail du budget, mais je tiens à exprimer nos remerciements pour les aides et subventions reçues depuis 1 an.

  • La commune de Thorigné, dans le cadre de la solidarité internationale, pour une subvention de 3000 € destinée à la construction d’installation sanitaire (bloc de latrines dans le village).
  • L’école Sainte Anne (enfants et parents d’élèves) pour l’opération Bol de Riz qui a rapporté plus de 800 €.
  • « Courons à Thorigné » qui a offert 500 €, alors que nous étions pour la première fois partenaire de cet évènement sportif important.
  • La mairie de Brécé qui a voté une subvention de 500 €, alors que nous avions été partenaire de l’exposition sur le Mali organisée dans la  médiathèque de la ville.
  • Le conseil d’administration de l’association Thorigné-Roumanie, qui, au moment de cesser définitivement ses activités a décidé, pour solder ses comptes, d’attribuer une somme de 2000 € à notre association.

Un dernier remerciement, plus personnel.

Après cette assemblée générale je passerai le relais de la présidence. Je resterai bien sûr engagé à l’ATM et maintiendrai ma candidature au bureau, lors des élections internes que nous organiserons le 17 avril.

Mais c’est pour moi, aujourd’hui, le bon moment pour  remercier le groupe de fidèles qui se retrouve régulièrement chaque premier mardi du mois, pour préparer les projets en direction de Sibi-Sibi. L’année a été difficile mais la détermination de tous à aider nos amis Maliens a été forte. Je souhaite que cela continue.

Ici prend fin ce rapport moral..

RAPPORT D’ACTIVITES 2012 D’A.T.M. 

 Bonjour à toutes et à tous,

Je vais vous présenter le rapport de nos activités de l’année passée. Dans

la mesure où vous lisez tous assidûment les comptes – rendus de réunion, vous savez d’ores et déjà ce qui a été fait. Je tâcherai donc d’être  bref.

Comme en 2011 nous n’avons pu nous rendre à Sibi Sibi pour les raisons de sécurité que l’on sait. Malgré tout, et en dépit du contexte difficile, nous avons pu maintenir nos échanges et nos envois de fonds pour l’école et le financement de nos projets. L’essentiel a donc été préservé.

De même, nous avons entretenu un contact régulier avec FIFI et  BOUKARY, ce qui nous a permis de rester informés de la situation sur place.

A défaut de mission à Sibi Sibi, notre activité a consisté principalement à proposer des animations tout au long de l’année grâce,  entre autres, à votre concours.  Elles nous ont permis de financer des actions ponctuelles non programmées (mais tout aussi essentielles), d’acquérir une certaine autonomie financière à coté des subventions, adhésions et parrainages et enfin, d’aller à l’encontre d’un autre public pour trouver de nouveaux parrains, toujours, je dirais, notre obsession.

Nous avons ainsi organisé ou participé aux animations suivantes :

- La course à pied en février (renouvelée cette année) avec « Courons à Thorigné ». Bilan très positif.

- La soirée inter associative début mars avec six associations de danse et

de musique de la commune. Une belle réussite également, avec l’implication de beaucoup de membres adhérents.

- Nous avons repris les actions habituellement proposées par ATR et organisé avec la participation de ses bénévoles les bourses aux vêtements en mars et octobre, aux vélos en juin et aux jouets et livres d’enfants en décembre.

- Il y a eu également la traditionnelle opération « bol de riz » à l’école Ste Anne en avril, le forum des associations et la participation en «  free lance » de Nicole  Pétour au vide grenier en septembre.

- Enfin, nous avons clôturé cette année bien remplie coté investissement des bénévoles, par l’opération « paquets cadeaux «  à Darty. Animation désormais bien ancrée dans notre calendrier et également très positive financièrement et en terme de communication.

En marge de ces actions, on va dire «  alimentaires », nous avons également participé à des manifestations ou réunions d’information et de communication avec les autres associations oeuvrant pour le Mali. Là aussi, il nous a semblé essentiel d’échanger et de nous tenir informés de l’évolution de la situation sur place afin de réagir en conséquences et de vous  restituer la teneur de ces informations.

- Le 30 mai à la MIR s’est tenue une réunion d’information organisée par RPD et le conseil général d’Ille et Vilaine sur les demandes d’aide d’urgence alimentaire et la situation géopolitique au Mali. A la suite de cette réunion, nous avons envoyé un virement de 4000 euros à Sibi Sibi pour l’achat en urgence de céréales.

- Lors d’une seconde réunion proposée par le conseil général et la ville de Rennes en octobre, le président du cercle de Bandiagara, des représentants d’associations maliennes et un diplomate du ministère des affaires étrangères nous ont informés sur la situation géopolitique et économique de la région, puis conseillés sur la conduite à tenir. Nous vous en avons restitué l’essentiel dans nos comptes rendus.

- Enfin, et j’en termine (presque, pas tout à fait), nous avons participé à deux expositions : Celle organisée par RPD à Rennes en octobre intitulée « le Mali à votre porte », et celle qui s’est tenue en fin d’année à Brécé « Le Mali au féminin ».

Notons également nos réunions mensuelles du conseil d’administration,  (ouvertes à tous, je le rappelle) qui donnent lieu à la rédaction d’un compte rendu dont vous êtes les friands lecteurs, tout comme des deux lettres aux parrains d’ailleurs, proposées en mars 2012 et janvier de cette année.

Trois d’entre nous ont enfin participé à l’élaboration du site internet que tout le monde va nous envier. J’en profite pour remercier à nouveau AURELIEN, son concepteur bénévole. 

Je ne sais pas si j’ai été bref, mais cette liste, un peu fastidieuse peut-être,  témoigne d’une année riche en travail, en mobilisations et en actions en direction de Sibi Sibi, malgré les difficultés que nous rencontrons pour communiquer avec nos amis maliens. Formons le vœu que, très bientôt, nous pourrons vous rendre compte d’une mission à Sibi Sibi même. Je ne sais plus qui a dit : « Il sera toujours possible d’empêcher les fleurs de pousser. Mais personne ne pourra jamais empêcher le printemps de revenir ».

Merci de votre attention. 


Nous allons poursuivre notre AG statutaire (rapport financier et élection du CA) sans y consacrer trop de temps, pour passer ensuite à 2 points d’importance.

  1. la présentation de notre site internet
  2. Un reportage photos sur la vie à Sibi-Sibi en mars 2013. .. que vous attendez tous. 

Merci de votre attention ; 

Bernard Putegnat, président A.T.M