Lettre n° 14 - Janvier 2013

 L’actualité au Mali, peu réjouissante en 2012, a été dominée par des événements politiques et géopolitiques à l’origine de profonds disfonctionnements dans les rouages de la vie économique et sociale du pays, dérèglements qui perdurent à ce jour et que subissent encore nos amis maliens.

Le coup d’état du capitaine Sanogo, la rébellion touarègue au Nord Mali, supplantée par la main mise sur la région des terroristes islamistes d’Ansar Dine et du MUJAO notamment, n’ont fait qu’aggraver des problèmes d’approvisionnements alimentaires récurrents : Désengagement de l’état, céréales toujours plus chères, afflux massif de réfugiés, fuite des partenaires économiques et associatifs, absence de touristes mettant l’économie locale à genou avec les fermetures des hôtels et restaurants, le chômage … Même si les rebelles islamistes n’ont pas investi le plateau Dogon, ils sont à Douentza, ville située à seulement cent kilomètres de Bandiagara, et cette proximité génère de nombreuses tensions entretenant un climat d’insécurité permanent.

Grâce à des échanges téléphoniques et par internet réguliers avec Fifi et Boukary, nos deux fidèles correspondants sur place, nous restons informés de l‘évolution de la situation, et si la vie quotidienne, déjà bien difficile en temps normal, s’est grandement dégradée, notamment en raison de la cherté des céréales, il semble malgré tout que les institutions fonctionnent désormais normalement, dont l’école de Sibi Sibi en particulier, notre priorité.

Nous avons donc maintenu tout au long de cette année troublée  notre soutien financier à l’école et au village. Il est en effet primordial, à l’heure où nombre d’ONG quittent la région, de poursuivre notre partenariat et de manifester notre solidarité avec nos amis maliens

 

LE PARRAINAGE :

 

Il est et demeure essentiel. C’est le « fil rouge » de notre action à Sibi Sibi, sinon la raison d’être d’ATM. Grâce à vous, chaque enfant scolarisé est assuré d’au moins un repas par jour . Ces fonds envoyés  pour la scolarisation des enfants constituent aussi un investissement pour l’avenir. A long terme sans doute, mais vital si nous voulons qu’ils profitent d’une instruction minimale qui leur ouvrira  les portes sur le monde. 

Nous continuons donc à envoyer 1900 euros chaque trimestre scolaire, fonds provenant exclusivement de vos dons, et affectés également exclusivement à la cantine de Sibi Sibi, au fonctionnement de l’école et, désormais, à la restauration des collégiens du village étudiant à Bandiagara (350 euros). 

On peut malheureusement penser que la situation ne va pas s’améliorer demain et que Sibi Sibi  aura encore longtemps besoin de notre soutien avant de pouvoir financer lui-même son école. Les céréales toujours plus chères, l’arrivée de nouveaux enfants du Nord à scolariser, les probables pénuries alimentaires qui continueront à sévir dans les prochaines années  du fait du réchauffement climatique… Toutes ces vicissitudes présentes et à venir nous incitent à vouloir sécuriser le parrainage. Or, aujourd’hui nous envoyons à Sibi Sibi tous les fonds que nous percevons.

 

aide alimentaire 2012 1.jpg - 75.43 Kb

                               L’aide alimentaire

 

 

Nous souhaitons donc vous solliciter à nouveau en augmentant la cotisation minimale de 10 euros, soit 60 euros par an au lieu de 50. Elle n’avait jamais été augmentée depuis la création du parrainage en 2003 et, d’ailleurs, beaucoup d’entre vous ont déjà largement anticipé cette initiative en versant spontanément plus. Nous ne doutons pas, donc, que cette décision sera comprise et acceptée.

Dans le même ordre d’idée, il apparaît indispensable, si nous voulons pérenniser ce soutien à la scolarisation, d’élargir notre réseau de donateurs, même si nous avons la chance de pouvoir à ce jour nous appuyer sur un cercle de plus de 80 parrains fidèles. Nous allons donc réfléchir dans les prochaines semaines à de nouvelles initiatives afin d’agrandir la famille ATM .

 

cantine 2012.jpg - 83.35 Kb

 

                              A la cantine

 

LES AUTRES ACTIONS REALISEES PAR ATM :

 

Nous ne donnons pas cependant dans le «  catastrophisme ». La situation financière d’ATM est saine et repose sur les bases solides que sont le soutien de la municipalité de Thorigné et, donc, le réseau des adhérents et parrains. Tous nos financements de projets en faveur de Sibi Sibi sont longuement discutés en réunions avec, toujours, le souci de satisfaire des besoins fondamentaux tout en prenant soin de ne jamais dépasser la ligne rouge de nos possibilités financières.

Pour faire encore plus, nous avons multiplié tout au long de l’année avec votre concours les animations pour récolter des fonds supplémentaires, l’idée étant de pouvoir financer des achats ponctuels, pas forcément programmés, mais o  combien ! tout aussi essentiels.

 

Grâce à notre partenariat avec «  Courons à Thorigné », nous avons rénové  le local santé de Sibi Sibi. Grâce à l’opération « Bol de riz » (800 euros de recettes) en avril, nous avons pu acheter des sandales pour les écoliers et renouveler les abonnements aux revues. Grâce aux bourses aux vélos en juin, aux vêtements  en octobre et aux jouets en décembre (plus de 1200 euros au total) nous avons pu financer l’achat de couvertures pour préserver les enfants du froid nocturne, de moustiquaires pour faire face à la recrudescence du paludisme due à la forte pluviométrie durant l’hivernage, et renouveler le contingent de poules du poulailler. L’opération «  paquets cadeaux » à Darty au moment de Noël a en outre permis de récolter plus de 1100 euros dont l’utilisation n’a pas à ce jour été arrêtée. La mairie de Brécé nous a, enfin, attribué une subvention de 500 euros en remerciements de notre participation à leur exposition « Mali au féminin ».

           

Ces actions nous ont également permis de financer sur les fonds propres de l’association la construction d’un bloc de latrines dans le village pour un montant de 3000 euros . Cette dernière action constitue une véritable satisfaction pour nous car leur utilisation  correspond à une évolution des mentalités tendant vers plus d’hygiène. Les autorités villageoises nous ont d’ailleurs sollicité pour construire un second bloc de l’autre coté du village, demande à laquelle nous avons donné suite dès la réception du devis       ( 3060 euros), anticipant le versement d’une subvention de la commission «  solidarité internationale ».

 

latrines 2012.jpg - 38.50 Kb

        Les latrines

                                                   

 

 

Vous pouvez retrouver toutes ces actions dans le rapport des activités 2012 de l’association YA-G-TU que nous a transmis Fifi et qui figure en annexe. Il fait état de la grande satisfaction des villageois de voir perdurer notre coopération. 

 

LES PROJETS POUR L’AVENIR :

 

 Tous ces résultats, tant à Thorigné qu’à Sibi Sibi sont encourageants. Nous ne travaillons pas pour rien ! Certes, il reste encore beaucoup à faire, mais nous le savons depuis toujours et nous allons continuer dans ce sens, en privilégiant les projets jugés prioritaires par les autorités du village. Une demande a été faite dans cet esprit à Fifi récemment.

Nous avons aussi souhaité améliorer notre communication en réalisant un site internet. Confectionné par un informaticien, bénévole pour la circonstance, il sera mis en ligne dans les prochaines semaines sous le nom de domaine :

                                asso.thorigne.mali.org

Vous pourrez alors y apprendre tout ce que vous avez souhaité savoir sur notre association sans jamais oser le demander.

Nous projetons également d’organiser, outre nos actions « alimentaires » habituelles, une grande soirée festive ou musicale (concert, repas…) permettant de toucher un nouveau public et d’élargir notre cercle de bienfaiteurs. Nous vous en reparlerons lors de notre assemblée générale prévue le jeudi 11 avril.

 

Le Mali va mal en ce moment, nos amis souffrent et, depuis trois ans maintenant,  nous ne pouvons sans risques nous rendre sur place leur manifester notre soutien et notre amitié. Nous ne pouvons pas non plus constater «  de visu » les résultats de nos efforts. Mais nous persévérons, et nous persistons à croire, face à l’individualisme croissant qui règne dans nos sociétés, que nos échanges sont porteurs d’espoirs vers un mieux vivre, et notre coopération fructueuse, tant pour eux que pour nous.

Merci donc à vous toutes et à vous tous, adhérents et parrains pour votre engagement, votre confiance et votre fidélité. Souhaitons que cette nouvelle année verra la fin des souffrances de nos amis maliens et le début d’une ère nouvelle faite de plus de paix et de tolérance, enfin…

           Bonne année et heureuse année à toutes et à tous.

 

 

                                                              J.Jacques HERVE, secrétaire,

                                                              Pour le conseil d’administration

 

 

 

 

 

 

                        Merci aux personnes souhaitant renouveler leur adhésion et parrainage d’adresser

                       vos chèques  à : 

      Association Thorigné Mali

                              Maison des associations

                                     Rue du Bocage

                        35235 THORIGNE FOUILLARD

 

 

                                                                       ANNEXE

 

 

        YAM         -     GIRIBOLO       -            TUMO

       « Association pour la Promotion de la Femme » 

B.P : 4  Bandiagara – Mali

Tél. 00 (223) 21 44 25 87

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 


                       

 


RAPPORT Bilan DES ACTIVITES

VILLAGE DE SIBI SIBI

ANNEE 2012

Rapporteur : Hamidou Tembely Superviseur Projet

INTRODUCTION :

Dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre Association THORIGNE et le village de Sibi Sibi dans la commune rurale de Dandoli, cercle de Bandiagara dans la région de Mopti au Mali, un certain nombre d’activités à été financé par l’association  dans les domaines de l’éducation, la santé, l’hygiène et assainissement et le développement des activités génératrices de revenus  .

 

I. OBJECTIF DU PROJET :

Le projet vise a l’amélioration des conditions de vie des communautés de Sibi Sibi à travers des activités d’’hygiène et assainissement, l’appui à la mise en place d’activités génératrices de revenus, l’appui aux écoles

 

II. ACTIVITES PREVUES

 

  1. Dotation des élèves de l’école de Sibi Sibi en chaussures
  2. Dotation de la cantine scolaire de Sibi Sibi et de Bandiagara en vivre
  3. Suivi de la gestion des latrines au niveau du village.
  4. Suivi de la banque de céréales de Sibi Sibi
  5. Suivi de la gestion du poulailler
  6. Appui au poste de santé de Sibi sibi
  7. Distribution  des moustiquaires imprégnées aux communautés de Sibi Sibi

III. ETAT DE REALISATION DES ACTIVITES

 

  1. Dotation des élèves de l’école de Sibi Sibi en chaussures

Dans le cadre de l’appui aux écoles, cent quatre vingt onze (191) élèves dont  quatre vingt neuf (89) filles ont été dotés en chaussures.

Tableau de répartition des élèves par cours et par sexe :

         Cours

Sexe

1ère

Année

2ème

Année

3ème

Année

4ème

Année

5ème

Année

6ème

Année

Total

Garçons

15

30

22

17

12

06

102

Filles

23

25

10

12

09

10

89

TOTAL

38

55

32

29

21

16

191

  1. Dotation des cantines scolaires en vivre
  • Cantine scolaire  de Sibi Sibi :

La cantine scolaire de Sibi Sibi fonctionne  et les fruits donnes aux élèves  ils ont  5 repas par semaine  du lundi au vendredi accompagne des légumes dans la sauce .

  • Cantine scolaire  de Bandiagara :

Cette cantine regroupe trente cinq (35) élèves ressortissants de Sibi Sibi fréquentant les cours des écoles de Bandiagara. Les cinq repas sont donne par semaine.

Le  riz est servi trois fois par semaine et mil (Tô) deux fois par semaine.

Il est à noter que chaque matin les femmes chargées de la cuisine viennent de Sibi Sibi.

  1. Suivi des latrines au niveau du village.

Pour assurer un bon suivi des latrines du village de Sibi Sibi, en vue de leur pérennisation, un comité de suivi  de quatre membres dont deux femmes a été mis en place.

Ce comité est chargé d’assurer l’hygiène et l’assainissement les latrines. En cas de dégradation, ils sont chargés de la mise en œuvre des moyens de réparation des dégâts.

Liste des membres du comité de suivi :

Président : Ibèlou Karembé

Vice présidente : Yatougoumo Karembé

Information Mobilisation : Souléymane Karembé et Kembé  Nantoumé

  1.  Suivi de la banque de céréales de Sibi Sibi :

La  banque de céréales de Sibi Sibi a été dotée de riz  afin de palier aux difficultés d’approvisionnement des communautés pendant la période de soudure et rendre disponible le céréale dans le village et à un prix raisonnable.

De sa dotation en 2011 à nos jours le comité de gestion a effectué 12 rotations :

  1. Suivi de la gestion du poulailler

Le poulailler a été fourni en  pondeuses pour un total de 100 sujets dont les pontes sont destinées à améliorer les conditions nutritionnelles des  191 élèves de Sibi Sibi

A ce niveau, il est à noter que la ponte totale était  de 70 œufs par jour. Cette quantité a été jugée insuffisante pour satisfaire tous les élèves par jour. A cet effet l’initiative prise par le comité de gestion pour atteindre tous les élèves afin que chacun puisse avoir au  moins un œuf à été de cumuler les pontes de 3 jours et de les repartir.

Notons que 38 poules ont été reformées par la suite à cause de la baisse de rendement et quelque perte à cause de la chaleur et ont été vendus à 1 500 fcfa  l’unité  pour un montant de 57 000 fcfa. Les poules ont été transportées à Bandiagara à la somme de 7 000 fcfa. Donc en caisse il reste un montant de 50 000 fcfa.

  1. Appui au poste de santé de Sibi Sibi

Le poste de santé de Sibi Sibi est fonctionnel depuis son équipement en matériels essentiels et son fonctionnement est assuré par une infirmière déployée par le CSref de Bandiagara.

  1. Distribution  des moustiquaires imprégnées aux communautés de Sibi Sibi

Deux cent cinquante moustiquaires imprégnées ont été distribuées à deux cent famille de Sibi Sibi les grandes famille ont reçu deux moustiquaires par famille ce qui permettra de lutter efficacement contre le paludisme diminuant du coup le taux de mortalité infantile. Cette distribution a été bien accueillie par les populations qui ont exprimée toute leur satisfaction  pour cette œuvre combien capitale. (Voir la liste des bénéficiaires en annexe)

IV.  DIFFICULTES RENCONTREES

-          Insuffisance de la dotation de la cantine de Bandiagara qui ne couvre pas les besoins prévus vu le nombre d’élèves élevé

-          La clôture grillagée du poulailler est vieillissante, ne joue plus efficacement son rôle

V.  CONCLUSION ET SUGGESTIONS

Les activités se sont déroulées sans difficultés majeures. Force  est de reconnaitre que cet appui est bien vu et apprécié par les autorités villageoises et communales  qui trouvent cette coopération vraie et sincère et la souhaite pérenne.

 

 

 

 

 

 

                                                           --------------------