Nos réalisations à Sibi-Sbi

NOS REALISATIONS A SIBI-SIBI

 

Ce document a pour objet de synthétiser les divers projets réalisés à Sibi-Sibi depuis la création de l'ATM en 2000 et de faire les rapprochements avec les fonds envoyés au Mali.

Cependant la liste de ces réalisations n'est pas exhaustive.

Les réalisations de ces 13 années ont été menées à terme grâce à la collaboration très étroite avec l'ONG YA-G-TU implantée à Bandiagara et sa présidente , Fifi Tembely.

Sommaire

  • Les réalisations des premières années

  • Les « grandes réalisations »

  • Les réalisations régulières.

  • Les aides ponctuelles

  • Le Parrainage

Les réalisations des deux premières années.

Nous étions encore à l'époque des francs !

Notre attention s'est immédiatement portée sur l'aide à la scolarité.

L'école de Sibi-Sibi accueillait alors environ 80 élèves. Bien qu'elle soit installée dans de solides locaux en pierres ( construits par une ONG allemande) les élèves manquaient du matériel de base ( à peine 1 cahier pour 2) et les parents ne pouvaient financer les postes d'enseignants, qui à l'époque n'étaient pas payés par l’État.

Notre contribution à l'achat de fournitures scolaires et au paiement partiel de la scolarité a été notre première réalisation. Les parents devaient s'acquitter de la somme de 5 francs par mois et par enfant inscrit. Notre participation a permis une prise en charge par élève d'environ 2,50 francs .

Le financement de cette mesure a été possible grâce aux premières subventions de fonctionnement de la ville de Thorigné, aux premières cotisations et à l'organisation d’une soirée festive.

Très vite nous nous sommes aperçus qu'il fallait passer à la « vitesse supérieure ». C'est alors que le conseil d'administration a réfléchi à la mise en place d' un parrainage collectif des élèves . Ce parrainage sera mis en place en 2003 et permettra notamment à tous les élèves de bénéficier gratuitement du repas de midi chaque jour de scolarité. ( voir plus loin).

Le Moulin à mil. Au cours de l'année 2001/2002 l'ATM a choisi de financer l' installation dans le village, d'un moulin , équipé d'un moteur diesel. Ce moulin, dont l'utilisation est réglementée par l'association des femmes, sous la responsabilité d'un meunier, permet d'éviter certains travaux pénibles effectuées par les femmes. Cet appareil fonctionne toujours .

Pour financer cet équipement acheté à Bamako, une petite boîte «  10 francs pour un moulin » avait été disposée dans les divers commerces de Thorigné-Fouillard.

Les grandes réalisations

Nous mentionnons dans ce chapitre les investissements importants réalisés ces dernières années, à partir des besoins exprimés par les représentants du village.

 

  • Construction de classes supplémentaires et d'une cantine.

    

Suite à la mise en place du parrainage l'effectif des enfants scolarisés s'est régulièrement développé.

Il fallait proposer des locaux supplémentaires et permettre aux enfants de manger à l'abri du soleil ( il pleut essentiellement pendant les vacances scolaires de juin à septembre).

Ce chantier a été mené dans les années 2005 et 2006. Trois classes supplémentaires ont été construites, 2 pour les scolaires et la troisième utilisable pour des formations d'adultes.

Un bâtiment cantine ainsi qu'un magasin a été également réalisé.

Le devis global s’établissait à 35 000 €. Compte tenu de la part prise par l’État Malien, il fallait trouver 12 500 €. Le plan de financement est alors le suivant :

40 % subvention de la commune de Thorigné

25 % fonds propres de l'ATM

10 % subvention de l'association Ille et Vilaine Mopti.

10 % subvention communale de Dandoli

Enfin, la participation villageoise avait été estimée à 15%

 

  • Surcreusement d'un puits

Le déficit pluviométrique de ces dernières années a conduit certains puits à s’assécher.

Il a fallu faire procéder au « surcreusement » de plusieurs mètres dans la roche afin d'accéder à nouveau aux nappes d'eau.Les travaux réalisés en 2011 ont été financés par une subvention de solidarité internationale de la ville de Thorigné hauteur de 3120 €.

 

  • Construction d'un poulailler

Afin d'améliorer les menus de la cantine et de donner 1 œuf par semaine aux élèves, l'ATM, en lien étroit avec l'ONG YA-G-TU a permis entre 2009 et 2010 la construction d'un poulailler et l’achat des premiers poussins.Cet important investissement a été financé grâce à différentes actions menées à Thorigné et à des subventions communales pour un total de 9501 €. l'excédent des œufs récoltés est commercialisé par les villageoises sur le marché de Bandiagara. Cependant le bon fonctionnement de cet équipement est difficile, à cause des problèmes sanitaires et d'une mortalité importante des poules pondeuses.

 

  • Le centre de santé

 

Nous avions constaté lors de nos voyages que le bâtiment déjà existant tombait en ruine. Il était indispensable de de le réhabiliter et de l'équiper. Situé dans le centre du village, il permet désormais à l'infirmier qui passe chaque quinzaine à Sibi-Sibi de recevoir les malades dans de meilleures conditions. Cet équipement sert aussi de centre de vaccination pour les enfants. Les travaux réalisés en 2011 ont coûté 2360 €.

 

  • L'ambulance

En 2010 les responsables villageois nous ont alerté sur la difficulté pour les futures mères d'aller accoucher à l’hôpital de Bandiagara. Les femmes accouchaient au village dans des conditions sommaires et si elles devaient être transportées à Bandiagara le trajet d'une dizaine de kilomètres se faisait sur une charrette tirée par un âne.

L’achat d'une moto-ambulance, avec nacelle a été réalisé fin 2010 ( 2500 €)

 

  • Les latrines

Des latrines existaient déjà à proximité de l'école.

La demande de construction de bloc-latrines a été faite par l'ONG avec laquelle nous travaillons. Ce type d'équipement était nécessaire pour des questions d'hygiène et de santé publique, notamment pour éviter les risques de choléra. Un premier bloc a été réalisé à proximité du centre de santé en 2011 ( 3000 €) et un second dans le centre du village.

 

  • Les projets en cours.

  •  

    Au moment où nous rédigeons ce rapport 2 projets importants sont en cours de réalisation.

  1. La mise en place d'un micro-crédit, à destination des femmes des 14 villages de la commune Dandoli, dont Sibi-Sibi. Les sommes prêtées aux femmes, sur la base de contrats précis sont destinées à la réalisation d'activités créatrices de revenus.

  2. L’installation d'un éclairage public ( énergie solaire) sur la place centrale du village.

 

Les réalisations régulières

Depuis 2006, nous intervenons chaque année pour l'achat de sandales pour les enfants ( au moment de la rentrée scolaire), pour l'achat de vêtements chauds et de couvertures ( pour la nuit) pour l'achat d'outils agricoles ou de semences, pour l'achat de moustiquaires. Nous finançons régulièrement des petits équipements mobiliers pour l'école ( armoires de rangement) ou pour le centre de santé ( bancs et tables). Depuis bientôt 10 ans nous abonnons l'école à des revues africaines destinées aux élèves.

Les aides ponctuelles

  • Il s'agit essentiellement d'aides alimentaires d'urgence distribuées au cours des années déficitaires en récoltes . Le manque d'eau à la fin de la saison des pluies et l'invasion de criquets nous ont amené à plusieurs reprises à renflouer les réserves de céréales.

    Cela a été le cas à 4 reprises et notamment en 2011 à hauteur de 8000 € ( 4000 € sur les fonds propres de l'ATM et 4000 € engagés par la municipalité de Thorigné au titre de la solidarité internationale).

Le Parrainage

En 2014, le parrainage aura dix ans !

Au moment de sa mise en place nous partions de l'idée simple ; « on ne peut apprendre avec le ventre creux » … Le projet de la cantine a donc été travaillé.

Nous avons alors fait appel à nos relations amicales et familiales ainsi qu'aux citoyens de Thorigné afin qu'ils parrainent collectivement l'école de Sibi-Sibi.

La participation minimum annuelle demandée était alors de 50 € ( portée à 60 € en 2012). Des démarches ont permis une déduction fiscale pour les donateurs.

Avec les sommes ainsi collectées l'ATM adresse en début de chaque trimestre scolaire une dotation permettant l'achat de fournitures ( cahiers, ardoises, crayons …) et un budget réservé à l'achat de denrées alimentaires. . Les cuisinières ( mères des écoliers) se relaient bénévolement pour confectionner les repas. Chacun des enfants scolarisés ( environ 200 en 2013) bénéficie d'un repas gratuit chaque jour scolaire.

20 parrains en 2003, 57 parrains en 2006, 84 en 2011 et 89 en 2012.

A titre d'exemple 5700 € ont été versés en 2012 à l'école de Sibi-Sibi ( 1900 € par trimestre). Les recettes réalisées étaient de 6079 €.

Cette action a été remarquée par les instances internationales et citée en exemple à plusieurs reprises. Les autorités locales, préfet de Bandiagara, maire de Dandoli, chef du village de Sibi-Sibi sont très reconnaissants et demandent que cette aide puisse s'inscrire dans la durée .La conséquence première a été l'augmentation important du taux d'enfants scolarisés , notamment pour les filles. L'école de Sibi-Sibi est passée en 10 ans de 90 à 210 élèves.

 

le 19 décembre 2013.

Bernard PUTEGNAT, Vice président de l'ATM





Le 17 Juin 2016 :     Nos réalisations depuis le 1er Janvier 2014





Le Micro Crédit : Premier Bilan en Février 2014 et financement de la deuxième tranche :

Envoi de la deuxième tranche de financement du micro crédit soit 3830€ en Avril 2014 (3120€ adressés en Juillet 2013).

Premier bilan après 6 mois de fonctionnement du micro crédit : 270 femmes ont pu bénéficier de micro crédits (1587 femmes potentiellement intéressées sur les 14 villages de Dandoli). Les Activités Génératrices de Revenus (AGR) développées par les femmes concernent principalement le petit commerce lié au maraichage (vente d’échalotes, de choux d’aubergines, de piments, de gombo sec, de petits condiments), puis des activités d’embouche (moutons et chèvres).

Pour le village de Sibi Sibi, 16 femmes (215 femmes potentiellement intéressées) ont reçu chacune 10000 CFA (15.24€), pour des activités d’embouche et de maraichage. (Remboursement prévu en Juillet 2014 avec un  taux d’intérêt de 5%).

                                                                                                                                                                

Un exemple sur la commune de Golgou :                                                                                                                                                          

-Yakoundjou, présidente du groupement de Golgou ayant reçu 10000 CFA de crédit précise qu’elle a pu faire un bénéfice de 3000 CFA par mois, grâce à son petit commerce de condiments, et ainsi « améliorer l’alimentation du ménage, rechercher des semences potagères et faire quelques dépenses pour les enfants » .

                                                                                                                                                                                  

Nous avons donc décidé à l’unanimité en CA,  d’envoyer  le complément, soit 3830€. Pour l’ensemble du projet, 5000€ versés grâce à la subvention municipale de solidarité internationale, et 1950€ versés sur les fonds propres d’ATM.                                                       

* Les membres du CA, à l’unanimité, sont convaincus de l’intérêt de soutenir un tel projet, porté par l’association YAGTU,  offrant  aux femmes l’opportunité de s’investir dans des activités générant des bénéfices et d’améliorer ainsi les conditions de vie de leurs familles.

Nos aides pour améliorer les conditions de vie de la population de Sibi Sibi :

*Février 2014 : Aide Alimentaire de 2000€ suite à une année de récolte difficile.                                                                                                             

*En mai 2014 : Envoi de fonds pour l’achat de 200 paires de chaussures et de 200 moustiquaires et  en Septembre 2015  l’achat de vêtements chauds  pour les enfants du jardin d’enfants de Sibi Sibi.

*En Septembre 2014 : financement d’un nouveau Moulin a Mil (1582€) le premier ayant rendu l’âme après 14 ans de bons services à a population de Sibi Sibi.                                                                                       

Ce financement a pu  être possible grâce à la proposition d’Olivier et de Corinne LACOUR, violoncellistes et la volonté des musiciens de leurs groupes respectifs Asambles et Cellimax, d’offrir leurs talents au service de la solidarité internationale, particulièrement au soutien des habitants de Sibi Sibi. Le concert a eu lieu le 26 Avril 2014 salle de l’Eclat à Thorigné Fouillard.

* Action pour une amélioration des conditions d’hygiène :                                                                                                

A l’ occasion de la construction du second bloc de latrines finalisée début 2014 au Nord Ouest du Village, une ONG sur place a employé une animatrice pour  mener une action de sensibilisation de la population aux mesures d’hygiène. (Lavage de mains  avec du savon après utilisation des latrines, lavage des mains avant les repas, nettoyage des lieux une fois par semaine). Une habitante témoigne sur l’utilité des latrines dans le village, permettant de diminuer les maladies comme la dysenterie, les maux de ventre. L’entretien des latrines est géré par un comité de gestion de trois villageois.

La scolarisation : Entre Septembre 2014 et Septembre 2015, une scolarisation croissante 

L’action de sensibilisation à la scolarisation, action appuyée financièrement par ATM en Juillet 2013 permet aujourd’hui de faire le constat suivant :

*Une augmentation du nombre des élèves en primaire et l’ouverture de 3 classes de collège 

  Les effectifs scolaires sont passés de 90 élèves en 2002, à 238 élèves en Septembre 2015 pour le premier cycle. IL  faut ajouter 102 élèves pour le second cycle. Le directeur du second cycle nous précise ces effectifs du collège dans un courrier de décembre 2015 avec l’ouverture d’une classe de 7ème en Septembre 2014 et de deux classes de 8ème et de 9ème en Septembre 2015.                                                                                                       

*Réactualisation des Fonds adressés aujourd’hui  sur le budget du parrainage :                                                          Nous avons dû en Avril 2015 augmenter de 500€ le montant de la dotation trimestrielle. (Soit 2500€ par trimestre) puis en Septembre 2015, financer à hauteur de 300€ les fournitures pour les collégiens. Pour la première fois cette année 2016, les  recettes provenant du parrainage seront inférieures au montant annuel que nous adressons au comité de gestion l’école de Sibi Sibi (7500€ en 2016).                                                                                                                                                                              

*La nécessité de financer un agrandissement de l’école de Sibi Sibi :                                                                 

Un devis nous a été adressé pour la construction de trois classes supplémentaires et de deux blocs de latrines. Le 21 Septembre 2015 le financement d’une première tranche de travaux (une classe et deux blocs latrines), pour un montant total de 11980€ a été validé en CA et 3000€ de subvention municipale sur les fonds de solidarité internationale  ont  été accordés. Le village de Sibi Sibi finance cette construction à hauteur de 1198€ soit 10% du coût des travaux, et ATM finance à hauteur de 7782€ sur ses fonds propres.                                                                                                                                       


Année 2016 :

Scolarisation :

*Projet de financement des deux classes supplémentaires pour les collégiens.

 

 

Education, Accès à l’eau, Maraîchage

*Financement en Avril 2016 par l’AIVM d’une étude diagnostic pour le soutien  de nos projets à venir pour un montant de 1300€.

Nous avons commandé un diagnostic détaillé sur les infrastructures existantes et besoins prioritaires à Sibi Sibi  dans les domaines de l’éducation, de l’accès à l’eau et du maraîchage. Cette étude, menée par un technicien malien travaillant pour les collectivités locales, nous permettra d’avoir  un regard neuf et extérieur sur la situation à Sibi Sibi. Nous remercions l’AIVM pour  sa participation financière.

Nous attendons les résultats de cette étude afin d’orienter nos décisions à venir, toujours soucieux d’être au plus près des besoins prioritaires exprimés par la population de Sibi Sibi.



Thorigné Fouillard, le 17 Juin 2016                                                                                                                  Françoise Rehault Devrand, secrétaire d’ATM.